fbpx

_#1 Les bières du 24 K : naissance d’un projet de micro-brasserie

http://aerofab.fr/wp-content/uploads/2018/12/bottle-caps-1866945_1920-1280x853.jpg

Aux origines de notre projet : comment nous sommes passés du brassage amateur à l’AERoFAB

Nous créons ce blog pour partager notre aventure de brasseurs amateurs, de Gipsy Brewers puis du montage d’une brasserie artisanale. Nous n’avons pas pour vocation à donner des leçons sur comment brasser sa bière. Nous souhaitons au contraire relater notre expérience subjective et personnelle à l’intention de tous ceux que ça peut intéresser, du curieux au « brassam ». Bienvenue !

• Notre démarche

Quand nous avons commencé à faire des recherches sur le brassage amateur (« brassam »), nous avons écumé pas mal de sites internet. Même s’il existe quelques bons sites en français sur le brassage amateur, beaucoup d’informations techniques sont sur des sites rédigés en anglais. Nous avons donc eu envie d’archiver nos expériences au fur et à mesure de notre aventure pour que d’autres personnes puissent avoir accès à des informations sur le montage d’un projet de brasserie.

AERoFAB s’articule autour de notre identité de brasseurs amateurs et de Gispy Brewers. Nous nous sommes construits dans une démarche de partage et de transparence et nous souhaitons continuer à promouvoir ces valeurs qui nous sont chères. C’est aussi et enfin pour cela que ce blog existe. Et puis, nous avons l’intention de continuer à recevoir des Gispy Brewers et des brassams chez nous pour continuer à apprendre et découvrir de nouvelles façons de brasser !

http://aerofab.fr/wp-content/uploads/2018/12/AEROFAB-0.jpg
http://aerofab.fr/wp-content/uploads/2018/12/AEROFAB-2-1.jpg

Comment ça c’est le bazar dans la cuisine ?

• L’histoire

Avant de brasser de la bière, nous faisions pas mal de séances de dégustation de bières ensemble. On avait pris l’habitude de noter les bières avec des tableaux de critères comme l’amertume, la couleur, le goût… C’est aussi à ce moment-là que nous nous sommes mis à lire des livres spécialisés dans la bière. Tout ça ne passait pas inaperçu, alors les amis de Charles lui ont offert un petit kit de brassage. Le kif ! Nous avons alors réalisé notre première bière ensemble. Ce n’était pas très intéressant, le travail était prémâché (c’est le principe d’un kit) alors que nous voulions comprendre comment on fabrique de la bière. C’est à ce moment-là qu’on s’est dit « Allez, on achète du matos et on fait une bière en la réalisant de A à Z ! »

À cette époque, Arthur habitait dans un vaste appartement en colocation dans le centre-ville. C’était le lieu idéal pour commencer nos expériences, car il y avait suffisamment d’espace et de matériel de cuisine, un frigo dédié, mais aussi de copains testeurs ! Au début évidemment, on a fait pas mal d’erreurs de débutants, mais on s’est équipé au fur et à mesure pour améliorer la qualité de nos bières. On a commencé avec une casserole et une passoire et petit à petit on a optimisé tout l’équipement. Pour les recettes, on est allé les chercher sur des sites en accès libre. On avait téléchargé un catalogue de 200 bières parmi lesquelles nous avons « cloné » des recettes comme la « Dead Pony Club » ou la « punk IPA » de Brewdog.

Notre chance a été d’avoir une bande de copains qui ne boudait pas son plaisir à être cobayes. Du coup, ça n’a pas été compliqué de pouvoir brasser beaucoup de bières différentes. Nous avions des retours positifs et ça nous motivait à faire découvrir aux autres des recettes un peu bizarres. On a pu faire nos curieux et bousculer un peu les recettes en fabriquant par exemple une Oyster Stout (une bière à l’huître).

http://aerofab.fr/wp-content/uploads/2018/12/AEROFAB-3-1.jpg

Premier essai de clone, …il y a encore du chemin !

http://aerofab.fr/wp-content/uploads/2018/12/AEROFAB-4-1-320x320.jpg

• La suite ?

Un jour, quelqu’un nous a dit que nos bières pourraient très bien être vendues dans le commerce. Ça nous a mis la puce à l’oreille. Mais quand on a entendu parler d’autres projets qui se montaient à ce moment en France par des personnes qui avaient notre profil et qui avaient tout plaqué pour monter leur brasserie, là on a eu un déclic. On s’est dit « Nous aussi on peut le faire ! ».

Évidemment, quand on n’a pas d’expérience de vente en national, que seuls les potes ont bu les bières et vous les achètent, les banques vous rient au nez quand il s’agit de se financer. Alors on a réfléchi à d’autres moyens de se faire connaître et de produire nos bières. C’est là que l’on est devenu Gispy Brewers et que l’aventure est devenue nomade !

Aujourd’hui, nous montons notre brasserie à côté de Nantes, à Sautron. Ce blog a également vocation à vous tenir informés de l’avancement de nos travaux, de nos expérimentations, de nos rencontres et tout ce qui se partage comme savoir autour du brassage de la bière. Nous essaierons de poster des articles régulièrement sur des sujets tels que la carbonatation forcée, le montage d’une salle de brassage ou encore le matériel du brasseur amateur !

N’hésitez pas à partager cet article sur vos réseaux sociaux s’il vous a plu et à nous laisser des commentaires !

À bientôt sur Aerofab.fr !

http://aerofab.fr/wp-content/uploads/2018/12/AEROFAB-6-1.jpg

Dégustation avec les copains, plus convaincus que les banques 🙂